Avez-vous déjà songé à vous occuper d’animaux de compagnie pour arrondir vos fins de mois ? Si vous aimez les animaux, c’est une très bonne activité pour mêler l’utile à l’agréable. Découvrez combien vous pouvez gagner grâce au pet-sitting et comment vous lancer dans ce domaine. 

Combien peut-on gagner en s’occupant d’animaux ? 

Le montant que vous pouvez gagner en vous occupant d’animaux de compagnie dépend de plusieurs facteurs : la durée de la garde des animaux, le nombre d’animaux et le type de service que vous réalisez. Si vous allez nourrir un poisson rouge une fois par jour, vous pouvez gagner environ 8€ la journée. Pour promener un chien de taille moyenne, comptez environ 15€. Et si vous accueillez un animal chez vous, vous pouvez demander jusqu’à 20€ par jour. Vous pouvez aussi facturer une majoration de 20% si vous devez garder les animaux un jour férié ou dimanche. 

En résumé, si vous avez la garde d’un animal chez vous tous les jours, vous pouvez gagner 600€ sur un mois. Ce montant peut même augmenter si vous avez la possibilité de vous occuper de plusieurs animaux en même temps.

Notez que c’est le propriétaire de l’animal qui finance la nourriture et les soins. Ce coût ne doit donc pas être déduit de vos revenus.

Qu’est-ce qu’un pet-sitter ?

Le pet-sitter est une personne qui s’occupe d’un animal de compagnie pendant que son propriétaire est absent. C’est en quelque sorte un baby-sitter pour animaux. 

La demande pour des pet-sitters est de plus en plus forte : en effet, personne n’aime laisser son chien, son chat ou son rongeur sans surveillance pendant plusieurs jours. Pourtant, que ce soit pour des vacances ou pour un voyage professionnel, beaucoup de gens sont amenés à quitter leur domicile pendant plusieurs semaines chaque année. Le pet-sitter est là pour prendre soin des animaux de compagnie de la famille, soit en se rendant à leur domicile quotidiennement, soit en accueillant les animaux chez lui. 

Comment devenir pet-sitter ? 

Pour devenir pet-sitter en Belgique, vous avez plusieurs solutions : 

- Passer par une plateforme : les plateformes en ligne comme Holidog, Yoopies ou Pawshake vous permettent de vous enregistrer en tant que pet-sitter et de poster une annonce. De nombreux clients utilisent ces plateformes pour trouver la bonne personne à qui confier leur petit compagnon.

- Mettre des annonces dans votre quartier : imprimez des petites annonces et demandez au commerces de votre quartier de les afficher sur leur porte d’entrée ou près de la caisse. Un grand sourire suffit souvent à obtenir beaucoup de réponses positives !

- Poster un message sur les réseaux sociaux : vous pouvez aussi utiliser les réseaux sociaux pour communiquer à propos de votre nouvelle activité. De cette manière, les gens qui vous connaissent penseront à vous la prochaine fois qu’ils auront besoin d’un pet-sitter.

Faut-il suivre une formation pour devenir pet-sitter ?

En Belgique, il n’y a pas d’obligation de suivre une formation pour devenir pet-sitter. Vous pouvez évidemment le faire si vous le souhaitez et ce sera fortement apprécié des clients, mais ce n’est pas requis par la loi. L’amour des animaux et un grand enthousiasme pour le métier seront toutefois indispensables car s’occuper d’animaux demande beaucoup d’énergie et de patience. Il faut surtout ne pas faire l’erreur de penser qu’il s’agit d’un travail 

“facile” : vous devrez consacrer du temps et de l’attention aux petites boules de poils qui sont sous votre garde. 

Les tâches d’un pet-sitter 

S’occuper d’animaux implique différentes tâches : les nourrir, les promener en extérieur, jouer avec eux, leur prodiguer des soins spécifiques… Voici toutes les missions que vous pourriez être amené à réaliser en tant que pet-sitter.

Promener l’animal

Les promenades concernent surtout les chiens, car les autres animaux de compagnie n’ont généralement pas besoin de sortir se balader et peuvent se contenter de l’intérieur de la maison ou d’un jardin. Les chiens ont besoin d’une promenade quotidienne plus ou moins longue en fonction de leur race et de leur âge. Cela s’appelle aussi le dog-walking. Ce service est souvent demandé par des maîtres qui n’ont pas le temps de le faire eux-mêmes car ils ont un rythme de vie très chargé, ou par des personnes qui partent en vacances pour plusieurs jours et ne peuvent pas emmener leur compagnon avec eux car les chiens ne sont pas acceptés dans leur résidence de vacances. 

Vous pouvez gagner entre 7€ et 15€ par promenade en tant que dog-walker. Plus la durée de la promenade est longue, plus le montant que vous pouvez facturer est élevé. Là aussi, vous pouvez ajouter un petit surplus pour les dimanches et les jours fériés. 

Visiter l’animal à son domicile 

Lorsque ses propriétaires travaillent ou sont en déplacement, un animal de compagnie peut vite se retrouver bien seul. Pour assurer le bien-être de leurs petites boules de poils (ou de plumes), beaucoup de gens demandent à un pet-sitter de se rendre une ou deux fois par jour à leur domicile pour s’assurer que les animaux vont bien, les nourrir, leur tenir compagnie et jouer avec eux. Si certains d’entre eux sont malades ou ont besoin de soins particuliers, il est aussi nécessaire de s’en occuper quotidiennement. 

Vous pouvez gagner entre 8€ et 18€ par visite. S’il y a plusieurs animaux à garder ou qu’ils nécessitent des soins spécifiques, vous pouvez monter à 20€ la visite. 

Garder l’animal chez soi

Certains animaux n’aiment pas rester seuls, et leurs propriétaires préfèrent alors les confier à une famille d’accueil le temps de leur absence. Dans ce cas, le pet-sitter garde l’animal à son domicile et s’occupe de lui tout au long de la journée. De préférence, il doit disposer d’un jardin et d’un espace de jeu intérieur suffisant pour le chien ou le chat, même si le propriétaire fournira des jouets et de la nourriture en suffisance. Vous pouvez gagner entre 10€ et 15€ par jour pour garder l’animal chez vous.

Comment maximiser ses revenus avec le pet-sitting ? 

Pour augmenter vos revenus au maximum, remplissez bien votre profil sur la plateforme et mettez en avant vos atouts : les propriétaires d’animaux recherchent avant tout une personne motivée, qui aime les animaux et qui a des connaissances dans le domaine. Proposez différents services pour pouvoir toucher autant de clients que possible : par exemple, vous pouvez non seulement promener le chien de votre client durant la semaine, mais aussi lui tenir compagnie quand ses maîtres sont en vacances et l’emmener chez le vétérinaire pendant les heures de travail des propriétaires. 

Faut-il déclarer votre activité de pet-sitter ?

En théorie, il est obligatoire de déclarer toutes vos sources de revenus, y compris lorsque vous faites du pet-sitting. Mais il existe quelques exceptions qui vous permettent de ne pas devoir payer d’impôt lorsque vous êtes rémunéré pour garder des animaux : 

- Vous réalisez ce service de manière occasionnelle (vous n’avez pas de clients réguliers qui vous confient systématiquement leurs animaux) : vous pouvez gagner jusqu’à 6.340€ par an et maximum 528,83€ par mois sans devoir rien déclarer.

- Vous êtes pet-sitter via une plateforme collaborative agréée comme ListMinut : vous pouvez gagner jusqu’à 6.340€ par an (sans limite mensuelle) sans déclarer ces revenus. 

Ces montants sont indexés chaque année (nous avons ici indiqué les montants relatifs aux revenus perçus pendant l’année 2020). Consultez le site du SPF Finances pour connaître les montants mis à jour.