Pour de nombreuses personnes, aller aux toilettes devient source de stress. Et pour cause, la constipation les empêche d’éliminer facilement les toxines du corps dans les selles. La constipation peut survenir à cause d’une alimentation pauvre en fibres, par un manque d’exercice ou par des pathologies plus graves comme l’hypothyroïdie par exemple.

Elle crée des ballonnements, des maux de ventres plus ou moins forts, et peut entraîner d’autres effets indésirables si elle perdure. Lorsque la constipation vous gâche la vie, n’oubliez pas de consommer au moins deux litres d’eau par jour tout d’abord et ne vous ruez pas sur les médicaments laxatifs : des aliments simples, peu coûteux et faciles à se procurer peuvent vous aider à en finir avec la constipation.

Aliment anti constipation n°1 : le miel 

Remplacer le sucre par le miel dans l’alimentation a de nombreux bienfaits. Parmi les vertus miraculeuses du miel, on trouve son effet laxatif. En effet, le miel peut vous aider à en finir avec la constipation grâce à ses propriétés laxatives douces. Il est aussi bénéfique pour préserver l’intestin des mauvaises bactéries car, en combattant la fermentation, il aide à maintenir une flore intestinale en bonne santé. Il convient aussi bien aux jeunes enfants qu’aux personnes d’un certain âge ; c’est un aliment essentiel à avoir à portée de main.

Aliment anti constipation n°2 : l’huile d’olive

L’huile d’olive est très appréciée pour les vitamines qu’elle contient. Ses vertus anti-âge ne sont plus à prouver et cette matière grâce végétale possède des vertus incroyables dans le cadre d’une alimentation saine. Mais, l’huile d’olive, c’est aussi un produit incontournable dans le traitement de la constipation. Comment agit-elle ? Tout simplement en stimulant la production de bile, ce qui aura pour effet d’améliorer la digestion et de « lubrifier » l’intestin. Un produit que tout le monde peut avoir chez soi ! Il suffit de prendre une cuiller à soupe pendant un épisode de constipation et vous n’aurez aucun mal à aller à la selle.

Aliment anti constipation n°3 : les pruneaux

La réputation des pruneaux pour traiter les problèmes de constipation n’est plus à faire. Aliment riche en fibres – élément qui fait souvent défaut aux personnes constipées – il est à même de résoudre ce désagrément. Le pruneau est un laxatif naturel, qui permet de retenir l’eau dans les selles et d’agir assez vite contre la constipation.

Aliment anti constipation n°4 : le jus de pomme

Pour lutter contre la constipation, une autre solution existe : le jus de pomme. Dans le jus de pomme, on trouve une substance appelée « sorbitol », qui est en fait une sorte de sucre. Le sorbitol agit comme laxatif naturel et peu donc vous aider à désencombrer vos intestins. En stimulant l’intestin, le jus de pomme permettra d’éviter les occlusions intestinales et la constipation. Cependant, attention à la surconsommation, car il pourrait produire l’effet inverse et causer des diarrhées.

Aliment anti constipation n°5 : la poire

On connaît la poire pour ses bienfaits sur le système immunitaire, mais aussi pour lutter contre l’hypertension artérielle. Mais ce n’est pas tout ! La poire est un allié non négligeable pour tous ceux qui sont sujets aux problèmes de constipation. En plus d’être un fruit riche en fibres, la poire contient de la pectine. La pectine, c’est une substance qui permet de réguler les mouvements des intestins et de purifier l’organisme : ainsi, les selles sont évacuées plus facilement et adieu les ballonnements !Il est conseillé de consommer une poire par jour, de préférence le matin à jeun.

Aliment anti constipation n°6 : l’oignon

Autre aliment laxatif que vous avez sûrement à portée de main : l’oignon. L’avantage de l’oignon, c’est qu’on peut le manger cru ou cuit, et que l’on peut l’intégrer dans de nombreux plats sans souci. L’oignon cru est tout particulièrement apprécié pour ses propriétés laxatives, mais pas seulement. Consommer régulièrement de l’oignon cru permet d’augmenter la sécrétion de sucs gastriques, ce qui facilite la digestion et maintient la flore intestinale. De plus, la quinine présente dans l’oignon favorisera le bon fonctionnement du foie, du pancréas et de l’estomac.