Le diabète est un trouble de l’assimilation des glucides qui a pour effet d’entraîner une hausse importante de la glycémie. Il en existe trois types, classés en fonction de la gravité, qui nécessitent tous une attention particulière. Afin de mieux traiter le diabète, les premiers gestes à adopter se trouvent dans l’assiette. En effet, l’alimentation doit être adaptée pour équilibrer le taux de glycémie. Intéressons-nous donc à l’alimentation à adopter pour lutter contre le diabète et aux gestes à éviter pour ne pas aggraver la situation.

Les bons gestes anti-diabète

Avant de veiller à s’alimenter correctement, voici quelques gestes qui peuvent être d’une grande aide pour lutter contre le diabète.

Lire les étiquettes attentivement

De nombreux aliments contiennent des sucres cachés, ce n’est pas nouveau. Les diabétiques doivent être deux fois plus attentifs aux contenus des produits industriels que les autres pour éviter que le taux de glycémie ne grimpe. En effet, certains aliments industriels a priori salés comme le pain de mie, les plats préparés ou les gâteaux apéritifs contiennent une dose de sucre qui n’a a priori rien à faire là. Ces petites quantités de sucres peuvent causer de nombreux dommages. Le mieux reste d’éviter la nourriture industrielle et de se concocter soi-même des petits plats.

Le diabète et le sport

Rien de tel que le sport pour contrôler la glycémie ! Autre bon geste à adopter quand on est diabétique : bouger. Toute dépense physique puise d’abord dans les glucides du corps humain pour trouver de l’énergie. Les diabétiques ont un surplus de glucides, ce qui peut être très bénéfique dans la pratique d’un sport. Il n’y a pas de pratique à privilégier, vous pouvez courir, marcher, nager, c’est comme vous voulez ! L’important est de se dépenser.

Quels aliments privilégier ?

Il y a bien sûr des aliments à privilégier pour contrôler un index glycémique. Voyons donc quels sont les produits qui vous sauveront la vie.

Nos amis les féculents

Les féculents sont une grande source de fibres qu’il ne faut pas négliger, surtout pour les diabétiques. Ils maintiennent un index glycémique stable et confèrent un effet de satiété rapide. Ils sont d’une grande aide pour lutter aussi bien contre l’hypoglycémie que l’hyperglycémie. L’orge et l’avoine sont les deux céréales les plus efficaces pour lutter contre le diabète, mais le riz, les pâtes et toutes autres céréales sont bénéfiques. À une seule condition : opter pour la version complète de ces céréales. Les pommes de terre et les patates douces doivent aussi être intégrées à l’alimentation.

Quels fruits et légumes sont à privilégier ?

Certains fruits et légumes possèdent des nutriments bénéfiques à la lutte anti-diabète. Pour les fruits, l’avocat et la poire sont les deux grandes amies des diabétiques. Et pour cause, l’avocat est un puissant antioxydant qui prévient les maladies cardiovasculaires et maîtrise les lipides sanguins, et la poire, quant à elle, contient des fibres capables de retarder l’absorption des glucides dans l’intestin grêle et donc dans le sang. Les crucifères sont les légumes à privilégier chez les diabétiques, grâce à leur haute teneur en vitamine C.

Quels sont les gestes à éviter ?

Au niveau de l’alimentation, il y a bien entendu des gestes à éviter. Veillez à bien suivre ces conseils pour optimiser la lutte contre le diabète.

Ne pas fractionner ses repas

Une idée reçue selon laquelle il convient de fractionner les repas pour perdre du poids et mieux contrôler la satiété. Il faut savoir que cette pratique ne convient pas du tout aux diabétiques puisque l’index glycémique n’a pas le temps de redescendre si les repas sont trop nombreux et peu espacés dans la durée. Il faudra donc s’en tenir aux trois repas par jour, et, comme nous allons le voir, ne surtout pas louper le petit-déjeuner.

Ne pas oublier le petit-déjeuner

Il faut savoir que 25% de l’apport calorique de la journée provient du petit-déjeuner. C’est un repas essentiel qui ne doit surtout pas être sous-estimé. Optez pour un premier repas consistant qui pourra vous aider à tenir jusqu’au midi sans avoir de petits creux.