Comment fabriquer une teinture mère ?

Comment fabriquer une teinture mère ?
27
June
2018

Une teinture mère, c’est un extrait de plante obtenu par macération de végétaux dans de l’alcool. Cette technique d’extraction fait partie des procédés les plus efficaces pour profiter les composants essentiels de certaines plantes fibreuses ou résineuses ainsi que de certaines racines. Les teintures mères permettent de conserver plus longtemps les actifs végétaux volatiles. On peut les boire ou les utiliser en cataplasme pour profiter pleinement des vertus d’une plante, mais pas besoin de les acheter en herboristerie, vous pouvez tout à fait les fabriquer chez vous.

Avant de commencer la préparation

Pour préparer une teinture mère, il faut avant tout bien choisir l’alcool que vous allez utiliser, mais aussi dans quel récipient vous allez réaliser la mixture. Sans suivre ces conseils, vous pouvez altérer la qualité du produit final.

Quel alcool pour ma teinture mère ?

Pour réaliser la plupart des teintures mères, l’alcool de prédilection est la vodka. Alcool inodore et au goût peu prononcé, il convient parfaitement. Cependant, vous pouvez tout à fait réaliser une teinture mère à base de rhum, de whisky ou de cognac, le tout étant de prendre un alcool qui affiche au moins 40%. Si vous êtes réticent sur le fait de devoir consommer de l’alcool pour profiter des bienfaits d’une plante – ce qui est normal – vous pouvez opter pour une teinture mère à base de glycérine ou de vinaigre de cidre. Attention tout de même à la qualité du liquide que vous choisissez ! Les alcools bas de gamme ou même la glycérine et le vinaigre de cidre de mauvaise qualité peuvent non seulement nuire au produit fini, mais aussi rendre le produit désagréable à la consommation.

Quel récipient pour ma teinture mère ?

Une teinture mère a en réalité besoin de deux récipients : un récipient pour la macération et un récipient pour le produit fini. Pour la  macération, privilégiez les bocaux en verre hermétiques ou une jarre en céramique. Les bocaux en verre sont plus adaptés afin de contrôler le produit régulièrement, même si les jarres en céramique permettent une meilleure qualité de la teinture mère. Pour le produit fini, l’idéal est de vous munir d’une petite bouteille en verre qui ferme hermétiquement. Evitez à tout prix les récipients en métal ou en plastique. Pourquoi ? Tout simplement parce que la teinture mère peut interagir avec les composés plastiques et métalliques, et, sur le long terme, créer des substances toxiques et dangereuses pour la santé.

Comment procéder ?

Passons maintenant à la pratique. Vous avez devant vous l’alcool, les plantes et votre récipient, et vous êtes fin prêt à commencer la préparation.

Préparation de la teinture mère

Vous pouvez choisir la plante sous plusieurs formes : plantes fraîches, plantes séchées, ou plantes en poudre. Nous prendrons ici des plantes fraîches. Hachez-les soigneusement après les avoir lavés et après avoir enlevé les éventuels résidus de terre. Placez les plantes dans le bocal et recouvrez-les d’alcool. Avec le dos d’une cuiller ou un couteau, mélangez la préparation pour chasser les bulles d’air avant de fermer hermétiquement le récipient. Le produit ne doit pas être en contact de l’oxygène pendant un minimum de deux à trois semaines. Une à deux fois par jour, secouez le bocal. Après le délai recommandé, filtrez la préparation et mettez-la dans le second récipient.

Conservation de ma teinture mère

Avant toute chose, il faut indiquer la date exacte de préparation sur le récipient. Une teinture mère se conserve jusqu’à cinq ans maximum. Veillez à conserver le produit fini dans un endroit frais et sec, mais aussi loin de la lumière pour non seulement ne pas altérer le produit mais aussi lui éviter d’être soumis aux changements de température.

Leave a Comment:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

A lire aussi :